Qui sommes-nous ?
Philosophie
 
LIGNE ARTISTIQUE :

Les Souffleurs commandos poétiques sont animés de la conviction qu’il y a urgence pour la civilisation occidentale à réintroduire de la durée dans le temps - condition fondamentale de la transmission et de l’acquisition du savoir - , temps humain contemporain travaillé au fer rouge de la vitesse de l’image et des catastrophes sociales provoquées par le calcul instantané et incontrôlable des algorithmes informatiques régissant les flux financiers planétaires.
Connus dans le monde entier pour leurs commandos furtifs et leur engagement résolu aux cotés des poètes, ils se définissent désormais en tant qu’artistes-poètes, pensent et expérimentent concrètement la possibilité de transformation du monde par le regard. Ainsi, toujours armés de la langue et de la pensée poétique qu’ils n’ont eu de cesse d’explorer depuis bientôt quinze ans, ils travaillent une « Tentative de ralentissement du monde » en inventant un ensemble de gestes, œuvres, installations, écritures, performances, processus contaminants et de regards autour d’une « pensée de la vitesse ». Revendiquant amoureusement la folie de cette « Tentative », ils s’autorisent tous les outils de l’art et toutes les surfaces de déploiement.

 
MAISON DE LA FOLLE TENTATIVE :

Les Souffleurs commandos poétiques inscrivent leurs actions dans le cadre d’une virtuelle « Maison de la folle Tentative » : manufacture et centre émetteur de regards et de solutions de contre-point poétique. Elle est le point névralgique de réception et/ou de formulation de questions, relatives à certains points de friction de notre société moderne, identifiés par les Souffleurs, ou, de plus en plus souvent, sur lesquels on leur demande de se pencher. Ces questions sont le point de départ de la démarche créative, les Souffleurs répondent artistiquement, par des créations spécifiques - sans format préconçu de durée ni de moyens -, aux questions qui se posent à eux. Les travaux auxquels ils se livrent en Territoires poétiques sont l’application la plus directe de cette démarche, dont ils souhaitent le développement constant dans les prochaines années.